Dawidu, quand l’Est l’emporte sur le tout

Artiste à découvrir dès maintenant, Dawidu est un français qui a réussi à s’implanter au sein des scènes électro et qui a su se créer une place, une image grâce à sa passion pour la musique, et les fringues.

 

Expatrié pendant 3 ans à Bucarest, c’est ici que son penchant pour les friperies s’est développé. Aujourd’hui, il alterne entre créations / prestations sur les scènes parisiennes, et petits aller-retour de la France vers l’Est de l’Europe afin de remplir sa garde-robe et de nous offrir ses looks les plus… atypiques ! Les couleurs pètent dans tous les sens, c’est un bon gros mélange entre les vieilles fringues des années 70 et les hipsters des raves actuelles. Plus c’est bizarre, plus il a l’air d’apprécier. Teinture blonde, teinture rose, on sent bien qu’il est prêt à tout essayer et de nous en mettre pleins les yeux. Avec une dégaine pareille, ça ne m’étonnerais pas qu’il se fasse repérer de grands professionnels, vestimentairement comme musicalement parlant.

 

En revenant de Bucarest le jeune Dj a même ouvert sa boutique de vinyle, Te Lubesc Records & Sapology, située au 56 rue Pajol dans le 18ème ! Là-bas vous y trouverez vieux vinyles, mais aussi de fameux vêtements ramenés de ses voyages dans l’Est.

Il ne pouvait pas mieux tomber sur notre blog.. il est de loin le plus représentatif de notre concept,  je pense.

 

Sa musique arpente la musicale électronique minimale sous toute ses formes. Le résultat est parfois un peu étrange, mais on l’imagine bien dans les soirée parisiennes.

Même si sa notoriété semble inexistante, il est tout de même déjà largement connu chez les bons connaisseurs, et aussi surtout, je pense, chez les habitués des scènes parisiennes…

 

 

 

Quand on le voit c’est vrai que l’on pourrait penser que c’est un nouveau membre du groupe Salut C’est Cool. Et à mon avis, il n’y a pas que la passion pour les habits et l’électro qu’ils ont en commun si vous voyez ce que je veux dire…

 

Venez écouter dès maintenant ses oeuvres sur Soundcloud.

 

 

 

On vous tient au courant dès qu’il revient sur Paris, en attendant, bonnes fêtes de fin d’année !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *