BEAT STYLE MAKERS
Image default
Les zooms

La nouvelle vague française pleine de peps et d’amour

Depuis quelques années, nous assistons à un phénomène rare et assez discret, mais qui pourtant commence à attirer l’attention. De jeunes Français débarquent dans la musique avec des sonorités nouvelles et, attention scoop…..ils chantent en Français.

Parler Français tout en étant français ? Assez banal me direz vous, et pourtant nous avons assez de peine à trouver des groupes ou artistes (émergeants) qui assument la langue considérée comme la plus romantique du monde.

Une musique électro-pop sensuelle, des paroles qui, comme le dit Vendredi sur mer dans les filles du désirs : pue l’amour.

On part dans un monde plein de pureté, de douceur aux couleurs pastel et rassurantes.

Exit la ballade qui fait pleurer, le rock électrique qui active notre flux sanguin et nous fait serrer la mâchoire de colère. Avec ce style musicale nous sommes plutôt installé dans un bus, la tête contre la vitre à regarder les paysages, direction les vacances avec le sentiment de vivre l’histoire d’amour, plus compliquée que celle de twilight.

Cette frenchie touch, se traduit comme des sonorités légères mais puissantes, grâce à l’utilisation des paroles. Comme une poésie celles ci sont appliquées sur une instrumentale répétitive mais entrainante, comme si elles nous étaient directement chuchotées à l’oreille.

On s’attarde sur les paroles dès la première écoute car elles sont généralement assez riches en texte et on prend plaisir à prêter attention à l’histoire que l’on nous raconte, que dis-je , que l’on nous susurre.

Pour vous introduire, ou non, à ce nouveau genre voici quelques noms à retenir car on pourra bientôt se la peter en soirée avec un fameux: « Quoi ? Tu ne connais pas ? Pourtant j’écoute ca depuis tellement longtemps. »

Paradis, c’est pour moi le groupe émergeant de ce « mouvement » ayant le plus percé.

Avec leurs influences très prononcées d’Etienne Daho et de Depeche mode, sur certaines sonorités instrumentales, le groupe ajuste des sons des années 80 pour leur ajouter de la mélancolie de 2017 ainsi qu’une envie d’entrer dans la fièvre du dancefloor.

Le groupe a su faire sa place sur la scène Française mais aussi internationale. Une musique dansante, planante, vacancière, amoureuse nous transporte.

Paradis manie la langue Française, en joue sur ses paroles, ils nous susurrent des mots doux à l’oreille qui nous font frissonner.

C’est donc une ode à la rêverie en plein été qui séduit chaque âme charitable qui se lance dans l’écoute de leur musique.

Les clips s’exposent avec de nombreuses influences vintage, beaucoup de ralentis, de femmes et de passion.

Vendredi sur Mer : étoile montante venue du sud, Charline Mignot débute une carrière pleine de potentiel et de charisme. Un univers affirmé, ses chansons s’écoutent à la suite, comme une histoire, peu importe l’ordre. Elle nous transporte dans son monde plein de mélancolie et d’émotions. Ses clips sont très travaillés et adaptés à chaque titre/histoire.

La femme à la peau bleue est un titre que je considère comme une ode à la femme. Marqué par un clip très original mais aussi avec une esthétique très fine, Vendredi sur Mer manie la musique et le style avec perfection et sait très bien s’entourer pour la réalisation de ses clips, notament avec la photographe Alice Kong, Thekongcept sur instagram.

Bleu toucan, duo  émergeant du même label que vendredi Sur Mer, qui contient d’ailleurs des pépites, surfent sur cette vague de vacances, bon ok…Ils ont chanté en Anglais mais leur chanson Hanoï café se classe parfaitement dans ce style de pop à la Française avec un clip tourné dans un karaoké plein de couleurs et de décontractitude.

Lewis of Man : cet artiste auto-produit, créateur de mélodies touchantes dit

 s’inspirer des bandes originales de films italiens des années 70. Il nous

 envoute par ses morceaux planants qui nous transportent dan

s un univers vaporeux aux sonorités parfois enfantines.

Ces nouveaux artistes touchent aussi l’international, ils incarnent la légèreté à la Française, ou comment être adepte du « être stylé sans trop d’effort ».

Une nonchalance sophistiquée qui touche les émotions, tristesse ? joie ? mélancolie ? C’est à nous d’en décider et d’interpréter les histoires qu’ils nous suggèrent et qui finalement, nous laissent une part d’imagination dans leur interprétation.

Evidement je ne site que très peu d’artiste, il en existe bien plus qui nous proposent du contenu visuel et auditif d’une aussi belle qualité. Maintenant, à vous de les découvrir.

 

Related posts

Jazz Fusion (Partie 1) : Hip-hop

Cléo Ravisé

Le rap Old School, retour en force de la part des maîtres du mainstream

Cléo Ravisé

Leave a Comment

BEAT STYLE MAKERS
%d blogueurs aiment cette page :