BEAT STYLE MAKERS
Image default
Les artistes

YUNG LEAN – La nouvelle vibe Suédoise

Depuis quelques années nous assistons à un nouveau genre de musique, assumé, différent….nordique.

En effet, les Suédois et Norvégiens sortent de leur froid polaire pour nous apporter de la chaleur avec un style de musique décalé, planant.

Un artiste a su se démarquer et se créer une réelle notoriété. Malgré son jeune âge, 21 ans, de part son univers émo moderne, son flow nonchalant et ses paroles nostalgiques.

Yung Lean est un jeune rappeur et producteur Suédois du label au « délire » dépressif, les Sad boys entertainment.

Il a très vite su percer grâce au nouveau genre de Rap qu’il propose et qu’il ne cesse d’améliorer et d’affirmer. Et cela à travers ses 43 singles disponibles sortis régulièrement depuis 2012.

Ambassadeur de ce que l’on appel le « cloud RAP », (Rap aux paroles absurdes à la structure musicale plus lente et plus aérienne que le rap traditionnel, selon les dires de ce cher Wikipédia qui n’aurait pas pu mieux résumer ce mouvement).

Yung Lean casse les codes du rap classique et ouvre les portes à une nouvelle ère méconnue.

Sa musique à pour caractéristique d’être molle, son flow, autotuné presque vocodeur, nonchalant, certains diront même émotionnel mais cela ne nous empêche aucunement de bouger la tête, le corps et de s’ambiancer sur ses tubes.

Les paroles sont légères, axées sur les jeux vidéo, les drogues, mais surtout pleines de nostalgies, de tendresse et cela nous suffit à nous faire découvrir le, je dirais même, son, Rap psychédélique moderne.

Avec son allure d’adolescent « dark hurt », Yung Lean retranscrit son style d’émo 2k17 dans une ligne de vêtements. Cet enchainement fut logique car le jeune rappeur soigne son style, de ses tatouages de Pluto, à son Bob tout droit sortit d’un trip sous acide. Un style qui ressemble à ce que pourrait finalement porter un adolescent qui ne souhaite pas se fouler avant d’aller au lycée mais qui finalement, lorsque l’on observe est bien plus réfléchi. Tant par l’association des couleurs, ou des coupes (inspirées du hip-hop bling-bling (soft) des années 2002/2003)

Cependant il a su créer une ligne mature, à l’image de son dernier album, Stranger (sortie prévue le 10 Novembre), annoncé par le titre Red Bottom Sky, morceau plus abouti que ses précédents singles selon moi.

La ligne de vêtements lancée sous le nom de SadBoysGear par Yung Lean et les autres artistes présents sous le label des Sad Boys attire l’attention par sa singularité et son efficacité stylistique.

De nos jours il est très commun pour un artiste d’avoir sa propre ligne de vêtements à son effigie, mais elle est rarement aussi recherchée que la ligne des SadBoys.

On y retrouve l’univers de l’adolescent torturé qui s’impose avec du violet et du jaune en teintes tape à l’œil sur un t-shirt noir orné de sangles. Voilà ce à quoi il faut s’attendre et ce n’est pas pour nous déplaire.

D’inspiration street wear, la collection de 5 pièces est disponible sur le site très graphique de SadboysGear.com

Yung Lean, confirme être un artiste complet et très créatif. Il ne reste plus qu’a le suivre et patienter pour la sortie de son prochain album. Qui s’annonce différent des autres, plus minimaliste, plus mûr et qu’il ne cesse de teaser avec des visuels des plus mystérieux.

Peut être compte t’il adopter un style différent ? Affaire à suivre….

Anna

Related posts

Cledos – Le banger venu de Finlande

Anna Trentin

Mvngo & Lashes, espoir méconnu de l’Est Londonien

Cléo Ravisé

Jardin, une musique qui dérange au goût acide

Anna Trentin

Leave a Comment

BEAT STYLE MAKERS
%d blogueurs aiment cette page :